Attentat à la bombe à Bagdad : 29 morts et 59 blessés

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Plan de la ville de Bagdad

30 octobre 2006. – Un attentat à la bombe a provoqué la mort de 29 personnes[1] et en a blessé 59 autres dans le quartier de Sadr City à Bagdad. La déflagration s'est produite vers 7H50 heure locale dans cette banlieue chiite au milieu d'un groupe d'ouvriers en quête de travail journalier. C'est l'un des attentats les plus meurtriers de ces dernières semaines.

Le quartier a été immédiatement bouclé par l'armée américaine. Les responsables chiites, notamment par son porte-parole Hamad Allah Al-Rikabi, attribuent la faute de l'attentat aux militaires américains.

  1. Les hôpitaux en annoncent 31.

Sources