Astronomie : le rover martien Opportunity est prêt à descendre dans le cratère Victoria

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

29 juin 2007. – Présent à la surface de la planète Mars depuis janvier 2004, le rover Opportunity a passé les neuf derniers mois à explorer les environs du cratère d'impact Victoria, récoltant autant de données scientifiques que possible. Les contrôleurs de mission ont annoncé hier qu'ils sont désormais en possession des éléments nécessaires et s'apprêtent à donner l'ordre au robot de descendre dans le cratère, l'expédiant ainsi dans ce qui pourrait se révéler un voyage sans retour.

Opportunity au bord de Victoria, vu par Mars Reconnaissance Orbiter.

Créé par l'impact d'une météorite il y a plusieurs millions d'années, Victoria est un cratère de 800 mètres de large, presque six fois plus grand qu'Endurance, le cratère qu'Opportunity a exploré pendant six mois en 2004[1][2]. L'intérêt scientifique de cette descente réside dans l'occasion qui serait offerte au robot d'observer la texture et la composition de roches de plus en plus vieilles au fur et à mesure qu'il s'enfoncera dans les profondeurs du cratère, à la recherche comme toujours de preuves de la présence d'un environnement humide dans le passé de la planète.

Opportunity pénetrera dans le cratère par l'intermédiaire d'une percée en pente relativement douce dans son flanc, appelée Duck Bay[3]. Si les six roues du rover continuent de fonctionner correctement, les ingénieurs qui en ont la charge pensent qu'il sera capable de faire le chemin inverse et de ressortir du cratère ; son robot jumeau, Spirit, à toutefois perdu l'usage d'une de ses roues depuis plus d'un an, diminuant énormément ses capacités « d'escalade ».

John Callas, du Jet Propulsion Laboratory explique : « Ces rovers ont largement dépassé leur durée de vie initialement prévue, et une autre roue peut défaillir sur l'un des deux rovers à tout moment. Si Opportunity venait à perdre l'usage d'une de ses roues alors qu'il se trouve à l'intérieur de Victoria, il lui sera très difficile, voire impossible, de remonter.[4]. »

Les mêmes craintes avaient toutefois été soulevées au moment de la descente à l'intérieur d'Endurance, c'est-à-dire il y a plus de trois ans...

Notes

Sources