Antarctique : un immense iceberg se détache de la banquise

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
L'iceberg B-15 (photographie satellite), en janvier 2001
Zone où l'iceberg s'est détaché

27 février 2010. – Des scientifiques ont révélé vendredi qu'un iceberg appelé B-15 a heurté courant février le glacier Mertz, au large de l'Antarctique, provoquant la rupture d'un autre énorme bloc de glace d'une superficie de 2 500 km², qui a commencé à dériver à son tour. Ce phénomène a été détecté par une équipe franco-australienne à laquelle participent des chercheurs des laboratoires LEGOS[1] et LOCEAN[2] et de l'Université de Tasmanie, située en Australie. D'après ces derniers, cet événement pourrait affecter le régime de circulation des océans.

Neal Young, expert en glaciologie à la Division antarctique australienne (AAD), a déclaré : « Ça a donné un sacré coup de coude », en commentant le choc entre l'iceberg de 97 kilomètres de long qui est entré en collision avec le glacier flottant Mertz, détachant un nouvel iceberg. « Ils flottent maintenant l'un à côté de l'autre », a-t-il poursuivi. « Le nouvel iceberg fait 78 kilomètres de long et à peu près 39 kilomètres de large, et contient environ l'équivalent d'un cinquième de la consommation annuelle d'eau dans le monde », a précisé M. Young à l'AP.

Ce phénomène vient s'ajouter aux autres observations faites autour de l'Antarctique, où de plus en plus de plateformes glaciaires se détachent du continent et s'entrechoquent, ce qui entraîne une production accrue d'icebergs et une augmentation de l'apport d'eau douce à l'océan Austral.

Notes

Sources



  • Page Antarctique de Wikinews Page « Antarctique » de Wikinews. L'actualité antarctique dans le monde.