Alimentation électrique sans fil : bientôt une réalité ?

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche


15 novembre 2006. – L'électricité est fournie, nous le savons tous, par le biais de câbles entre le centre de production et l'utilisateur (que celui-ci soit un particulier ou une grande ville). Le Massachusetts Institute of Technology (MIT) risque de révolutionner cette vérité bien établie, et de réaliser par là un des vieux rêves technologiques : transférer de l’énergie d’un point à un autre sans passer par des fils, du moins dans un rayon de 4 mètres autour d'un module dédié. Après les technologies wifi et « bluetooth », le MIT va permettre aux ordinateurs de couper le dernier lien réduisant leur mobilité : le chargement des batteries se fera tout seul.

Même si cette avancée ressemble à de la science-fiction, des chercheurs et inventeurs comme Thomas Edison et Nikola Tesla avaient déjà étudié cette possibilité par le biais de nombreuses expériences. On retrouve leurs découvertes dans quelques procédés comme les puces RFID ou la carte Navigo - utilisée par la RATP - et ces technologies sont déjà en réalité disponibles, mais restent de puissance et portée extrêmement limitées. Marin Soljacic, du MIT, fatigué d’entendre sonner son portable déchargé au milieu de la nuit, a décider de prendre le problème à bras le corps. Son équipe indique la possibilité de charger un appareil à une distance d'environ 4 mètres au moyen de la résonance, phénomène physique bien connu. Le module de chargement créera un champ magnétique à fréquence donnée qui fera entrer les appareils dotés d'un récepteur adéquat en résonance, récupérant ainsi l'énergie émise. Le prototype, qui devrait voir le jour d'ici un an, pourrait être conçu pour un fonctionnement permanent, sans perte énergétique, et sans perturbations dues à l'environnement.


Sources