Ahmadinejad prêt à négocier avec Obama, mais pas sur le nucléaire iranien

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

7 septembre 2009. – L'Iran est prêt à examiner publiquement avec les États-Unis une série de problèmes internationaux, mais pas le programme nucléaire de Téhéran, a annoncé le président iranien Mahmoud Ahmadinejad.

« Je l'ai déjà dit à l'époque de Bush et d'Obama et je le répète aujourd'hui: nous sommes prêts […] à mener un dialogue sur l'agenda international en présence des médias, et c'est la meilleure façon de régler les problèmes », a-t-il affirmé lundi lors d'une conférence de presse à Téhéran.

Selon M. Ahmadinejad, Téhéran estime que « la question nucléaire est close » et n'a pas l'intention de discuter de ses « droits incontestables ».

Le président iranien s'est également déclaré prêt à mener un « dialogue équitable et logique » avec les six pays-médiateurs sur le problème nucléaire iranien (États-Unis, Russie, Chine, Grande-Bretagne, France et Allemagne).

« Nous avons proposé un dialogue équitable et logique à tous les pays susceptibles de modifier l'état de choses [dans le monde] », a rappelé M. Ahmadinejad. Et d'ajouter: « Il s'agit de deux choses: créer la possibilité d'utiliser l'énergie atomique à des fins pacifiques et prévenir la mise au point de l'arme nucléaire ».

Il a promis de poursuivre le programme nucléaire iranien « en coopération étroite avec l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) »


Cet article reprend la totalité ou des extraits de la dépêche de l'agence de presse RIA Novosti Flag of Russia.svg intitulée
«  Ahmadinejad prêt à négocier avec Obama, mais pas sur le nucléaire iranien » datée du 7 septembre 2009.

Sources