Afrique : des pays sahariens créent une structure antiterroriste

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Carte de l'Afrique

22 avril 2010. – Face aux nombreux enlèvements et exécutions d'étrangers revendiqués par Al-Qaïda au Magreb islamique, quatre pays sahariens ont décidé, mercredi, de concrétiser leur volonté de coopération dans la lutte antiterroriste.

Ainsi, la Mauritanie, le Mali, le Niger et l'Algérie ont mis en place un comité de lutte contre le terrorisme, qui sera basé à Tamanghasset, dans le sud de l'Algérie.

Actuellement, le rôle du comité est de « coordonner l'action entre les services de sécurité de chaque pays. Il n'est pas question de mettre en place une force pour aller mener des offensives », selon Selima Tlemsani, spécialiste des questions de terrorisme à Alger.

Cependant, une source militaire nigérienne indique, au contraire, avoir « décidé de renforcer notre coopération dans le renseignement contre toutes les formes d'insécurité et prévoyons par conséquent d'évoluer vers des opérations militaires conjointes contre le terrorisme, les enlèvements, la contrebande de drogue et d'armes ».

Depuis plusieurs années, l'objectif du mouvement islamiste Al-Qaïda au Sahara est d'en faire une base arrière pour ses combattants armés.

Sources



  • Page Afrique de Wikinews Page « Afrique » de Wikinews. L'actualité africaine dans le monde.