Afghanistan : un caporal français meurt dans une explosion

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Localisation de la région de Kapisa.

20 avril 2011. – D'après un communiqué de l'Élysée publié dans la soirée, un caporal français a été tué en Afghanistan et neuf de ses camarades blessés lors d'une embuscade survenue cet après-midi dans la province de Kâpîssâ. Cette région montagneuse est une des plus dangereuses du pays. Elle abrite le Groupement tactique interarmes de Kâpîssâ sous commandement français, comprenant une composante de commandement, une composante d’appui (comprenant génie, appui feu, transmission, maintenance, santé, etc.) et 2 sous-groupes d'infanterie blindée. Depuis son implantation à l'été 2008, le groupement a perdu 13 soldats.

« Le président de la République a appris avec beaucoup d'émotion la mort d'un caporal du 2e régiment d'infanterie de marine en Afghanistan », affirme le communiqué. « Au cours d'une opération en Kâpîssâ, son véhicule blindé a été touché par l'explosion d'un engin explosif improvisé. Neuf autres marsouins ont été également blessés dans l'attaque ».

M. Sarkozy a tenu à ré-affirmer « la détermination de la France à continuer d'œuvrer au sein de la Force Internationale d'Assistance à la Sécurité ». L'année dernière, 700 soldats étrangers ont été tués en Afghanistan ; 3 850 soldats français y sont déployés. Depuis 2001, 55 soldats français sont morts en Afghanistan.

Pertes françaises depuis le début de l'engagement en Afghanistan
Année Faits de guerre Autres Total
2001 0 0 0
2002 0 0 0
2003 0 0 0
2004 0 3 3
2005 1 1 2
2006 6 0 6
2007 2 1 3
2008 11 0 11
2009 6 5 11
2010 14 2 16
2011 3 0 3

Sources