Affaire Spinelli : des ouvriers soupçonnés du meurtre de l'homme d'affaire et de sa famille

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

4 mai 2009. – Selon les premiers résultats de l'enquête, l'homme d'affaires français Thierry Spinelli et sa famille auraient été assassinés par des ouvriers originaires d'Asie centrale travaillant dans l'appartement situé au-dessus du leur, annonce le quotidien Komsomolskaïa pravda en référence au Parquet de Russie.

L'identité des assassins présumés a déjà été établie, et les enquêteurs devraient bientôt les interpeller, a annoncé à la Komsomolskaïa pravda le porte-parole du Comité d'enquête du Parquet de Russie, Vladimir Markine.

Les corps de Thierry Spinelli, négociant en vins, de sa femme Olga et de leur fille Liza avaient été retrouvés le 20 avril dans leur appartement du centre de Moscou, préalablement incendié. Des voisins avaient annoncé que les travailleurs qui effectuaient des travaux dans l'appartement du dessus avaient disparu à la suite du drame.

« Les enquêteurs ont établi que les époux et leur enfant sont décédés de mort violente, ils ont été étranglés », a indiqué M. Markine, ajoutant que l'appartement avait été cambriolé.

Les travailleurs originaires d'Ouzbékistan qui faisaient des travaux dans l'appartement situé au- dessus de celui de T. Spinelli seraient les auteurs présumés du meurtre. « Thierry avait à plusieurs reprises raconté que les travailleurs avaient inondé leur appartement, ont déclaré des amis intime de la famille interrogés par le journal. Thierry leur passait fréquemment des savons ».

La vengeance des ouvriers s'est avérée sanglante et cruelle. La première à trouver la mort a été la femme de l'homme d'affaires, étranglée à l'aide d'une serviette dans la salle de bain. La petite fille a été d'abord étranglée avant d'être frappé avec un couteau de cuisine, poursuit le quotidien. Les agresseurs s'en seraient ensuite pris à Thierry Spinelli.

Les malfaiteurs se seraient ensuite enivrés à l'aide de boissons trouvées dans l'appartement, avant de l'incendier pour effacer les traces, a poursuivi M. Markine.

Thierry Spinelli était le représentant en Russie de la société France Direct Vignobles qui commercialisait des vins de Bordeaux sur le marché russe. Il avait également été directeur commercial des Grands Vignobles de Vostok, société produisant dans la région de Krasnodar du vin selon les technologies françaises. Sa femme Olga dirigeait le club de vins « Le Simple ».

Cet article reprend la totalité ou des extraits de la dépêche de l'agence de presse RIA Novosti Flag of Russia.svg intitulée
«  Affaire Spinelli: des ouvriers soupçonnés du meurtre de l'homme d'affaire et de sa famille » datée du .

Sources