Affaire Litvinenko : le parquet général de Russie soupçonne un ancien dirigeant du groupe pétrolier Ioukos

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

27 décembre 2006. – Dans l'« affaire Litvinenko », le parquet général de Russie a laissé entendre, mercredi 27 décembre 2006, qu'il soupçonnait Leonid Nevzline, ancien dirigeant du groupe pétrolier Ioukos, d'être un des commanditaires de l'empoisonnement de l'ex-agent secret russe Alexandre Litvinenko, décédé le 23 novembre dernier à Londres des suites d'une exposition au polonium-210.

Le parquet général de Russie n'accuse pas explicitement M. Nevzline d'être le commanditaire de l'assassinat supposé de M. Litvinenko, mais a évoqué, dans un communiqué, « les personnes qui ont commandité ces crimes pourraient être les mêmes que celles figurant sur une liste internationale de personnes recherchées pour des crimes graves et très graves, parmi lesquelles [...] Leonid Nevzline ».

Depuis Israël, le porte-parole de M. Nevzline, Amir Dan, a qualifié de « ridicules et ne méritant pas de réactions » les suppositions du parquet général de Russie, après avoir toutefois précisé que « tout le monde connaît les méthodes du KGB ».

Selon l'agence de presse russe Interfax, M. Nevzline, qui vit actuellement en Israël, aurait été arrêté à son arrivée aux États-Unis, dimanche 24 décembre, puis remis en liberté, sans que l'on sache s'il a ou non quitté le territoire américain depuis cette date. Les autorités judiciaires russes auraient transmis aux autorités américaines une demande d'extradition du fugitif.

Il est à noter que, dans le même temps, la justice russe aurait lancé une nouvelle enquête sur de supposés agissements criminels reprochés à Mikhaïl Khodorkovsky et Platon Lebedev, respectivement anciens N° 1 et n° 2 de Ioukos et tous deux détenus dans des prisons en Russie. Par ailleurs, ce mercredi, un tribunal de Moscou rejetait une demande de libération conditionnelle de Svetlana Bakhmina, ancienne avocate du groupe Ioukos, détenue depuis décembre 2004 et condamnée pour détournement de fonds et fraude fiscale.

Sources

Sources anglophones
Sources francophones