Accord sur le nucléaire entre l'Inde et les États-Unis

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

2 mars 2006. – À l'occasion de la visite de George W. Bush en Inde - la cinquième d'un président américain dans ce pays -, les États-Unis et l'Inde ont conclu un accord historique de coopération nucléaire civile, qui doit encore être validé par le Congrès américain. Si c'est le cas, il permettra à l'Inde de sortir de son isolement dans le domaine nucléaire et d'obtenir du combustible ainsi que des réacteurs à des fins civiles. L'Inde, puissance nucléaire déclarée depuis 1998, n'a jamais signé le Traité de non-prolifération nucléaire (TNP), ce qui empêche en théorie toute aide extérieure par les membres du NSG, qui regroupe les 44 puissances nucléaires reconnues. L'inde aurait accepté pour la première fois de dissocier ses programmes nucléaires civils et militaires et laisser l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) contrôler ses installations civiles.

Sources



  • Page Inde de Wikinews Page « Inde » de Wikinews. L'actualité indienne dans le monde.