Accidents nucléaires de Fukushima : les évènements du 27 mars 2011

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Heure par heure, voici les événements de la journée à la centrale nucléaire japonaise de Fukushima.

27 mars 2011. – Les travaux de pompage de l'eau fortement radioactive, commencés à 6 h 00, sont suspendus une heure plus tard à la suite de la prise en compte des mesures de radioactivité révélant des niveaux trop dangereux. La nappe d'eau dans la salle de turbines du réacteur 3 affiche désormais 750 millisieverts par heure[1], contre 180 mSv/h le 24 mars, dépassant donc les niveaux maximaux relevés le 14 mars. La société TEPCO annonce en matinée que la nappe d'eau du bâtiment des turbines du réacteur 2 présente un niveau de radioactivité « dix millions de fois plus élevé » (2,9 PBq/m³) que la normale et 1 000 fois plus élevée que celle qui a irradié trois ouvriers jeudi 24 mars dans le bâtiment des turbines du réacteur 3. Le contaminant serait principalement l'iode 134, qui a une demi-vie très courte (52,5 minutes)[2].

Dimanche soir, la société TEPCO annonce s'être lourdement trompée[3]'[4] dans ses calculs. Tepco explique que l'employé chargé d'effectuer les mesures, effrayé par les chiffres, aurait pris la fuite sans faire de contre-vérification[5]. Tepco affirme que l'eau est pourtant extrêmement radioactive, donnant la mesure d'un débit de dose de 1 000 mSv/h dans l'air au niveau du réacteur 2[6]'[7]. Cependant, le porte-parole de Tepco n'a pas indiqué quand une contre-vérification devrait été effectuée ni si elle serait rendue publique ; son commentaire, « ce chiffre n'est pas crédible », reste donc tout à fait subjectif.

Notes

Voir aussi

Source