APCE : privée de droit de vote, la Russie décrétera une pause

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

4 septembre 2009. – Moscou sera « obligé de décréter une pause dans ses relations » avec l'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe si elle décide, à l'automne, de priver la délégation russe de sont de vote sur proposition des délégués géorgiens, a supposé vendredi le parlementaire russe Konstantin Kossatchev.

La délégation géorgienne déclare haut et fort qu'elle soumettra cette question à l'APCE en septembre, a confié devant les journalistes à Moscou M.Kossatchev, président du Comité pour les Affaires internationales de la Douma (chambre basse du parlement russe) et chef de la délégation russe à l'APCE.

Selon lui, la session d'automne de l'APCE entame ses travaux le 28 septembre prochain, et une telle initiative pourrait être soumise d'ici le 14 septembre.

« Si elle est soutenue par la majorité des voix et que des représailles soient adoptées à l'encontre de la délégation russe, je recommanderais de décréter une pause dans les relations avec l'APCE, car je ne vois pas de raison de participer aux sessions de l'Assemblée parlementaire sans pouvoir influer sur ses décisions », a estimé M. Kossatchev.


Cet article reprend la totalité ou des extraits de la dépêche de l'agence de presse RIA Novosti Flag of Russia.svg intitulée
«  APCE: privée de droit de vote, la Russie décrétera une pause (député) » datée du 4 septembre 2009.

Sources