25 millions de personnes mortes du SIDA depuis 1981

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

23 novembre 2005. – Lors du lancement du rapport annuel du programme commun des Nations Unies sur le sida 1, Jim Kim, directeur de l'OMS a déclaré : « Plus de 25 millions de personnes dans le monde sont mortes de maladies liées au sida, depuis 1981, date de l'apparition de l'épidémie, ce qui en fait une des épidémies les plus meurtrières de l'histoire ».

Près de 5 000 000 de personnes ont été contaminées en 2005, 3 000 000 sont mortes dont 500 000 enfants, un «chiffre record» selon l'ONU. Chaque jour 14 000 personnes dont 2000 enfants sont contaminés. 64% des malades vivent en Afrique sub-saharienne, ce qui en fait la région la plus touchée. Le taux de contamination le plus fort en 2005 concerne l'Europe de l'Est, l'Asie de l'Est et l' Asie centrale (25% avec 1 600 000 de personnes).

Néanmoins le SIDA a diminué au Kenya, Zimbabwe et certains pays des Caraïbes, de plus l'accès au traitement s'est amélioré avec plus d'un million de personnes sous traitements dans des «pays pauvres». Ce nombre devrait passer à trois millions d'ici à la fin de l'année 2005 grâce à une initiative des Nations unies 2. Enfin selon le service de presse de l'ONU et aux USA, le taux de transmission de la mère à l'enfant est tombé à presque 0% grâce à la prévention.

Références

Sources