186 000 cas de chikungunya à La Réunion

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Aller à : navigation, rechercher

3 mars 2006. – Avec 186 000 cas de chikungunya sur l'île de La Réunion et 93 décès, c'est près d'un quart de la population de ce département qui est officiellement touchée depuis mars 2005.

L'épidémie s'est particulièrement aggravée ces derniers mois, avec un point culminant de 45 000 nouveaux cas dans la semaine du 30 janvier au 5 février. Le Premier ministre Dominique de Villepin a rappelé, mercredi 1er mars, que « neuf malades sur dix ont été frappés depuis le début de l'année. […] Personne ne pouvait en anticiper l'évolution ».

Le virus s'étend également dans l'océan Indien aux Seychelles, à l'île Maurice et surtout à Mayotte, où le cap des 2 000 cas aurait été franchi, selon Xavier Bertrand, ministre de la Santé français. Cela représente un doublement en 10 jours.

Selon Philippe Renault, médecin épidémiologiste à la CIRE (Cellule Inter-Régionale d'Épidémiologie), la propagation de l'épidémie montrerait de premiers signes de stabilisation, à un niveau très élevé. Il appelle toutefois à ne pas tirer de conclusions hâtives : « Une maladie vectorielle peut atteindre un palier puis redémarrer, il faudra attendre que la décroissance soit franche sur tous les indicateurs ».

Sources