États-Unis : les Afro-Américains démesurément surreprésentés dans les décès face au coronavirus

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Un Afro-Américain à Los Angeles

10 avril 2020. – Dans plusieurs régions américaines, les Afro-Américains sont tués d'une façon disproportionnée par la COVID-19. Par exemple à Chicago, 72% des personnes décédées sont des Afro-Américains alors qu'ils représentent moins de 30% de la population. Ou encore dans l'Illinois où 42% des décès sont noirs bien qu'ils ne représentent que 14% des habitants.

Selon le médecin en chef des États-Unis, Jerome Adams, cela s'explique par le fait que les Afro-Américains ont plus souvent des maladies qui augmentent le risque de complications. « Nous savons que les Noirs sont plus susceptibles d’avoir du diabète, des maladies du cœur et des poumons », a-t-il déclaré. Ils sont également plus exposés au virus. « Ils sont plus souvent chauffeurs de bus, ils prennent plus les transports en commun, ils travaillent plus dans les maisons de retraite, les magasins et les supermarchés. » a déclaré Georges Benjamin, président de l'Association américaine de santé publique (APHA).

Sources[modifier | modifier le wikicode]


Logo Wikinews
Actualiser la page Actualiser la page
avant Jour précédent

Évènements du 10 avril 2020

Jour suivant avant