États-Unis : la crise économique en tête des priorités du président élu Barack Obama

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Wikinews Election 2008.svg
Voir aussi


Ensemble des articles sur le sujet
Wikipédia possède des articles sur


7 novembre 2008. – Le président élu des États-Unis, Barack Obama, a tenu ce vendredi à Chicago, sa première conférence de presse depuis son élection. S’exprimant peu après la fin d’une réunion avec ses principaux conseillers économiques, Barack Obama a indiqué qu’il se confrontera à la crise économique dès son accession à la présidence, « le plus grand défi économique de notre temps » selon ses propres termes.

Barack Obama a annoncé son intention de prendre les mesures nécessaires pour atténuer la crise du crédit, aider les familles de la classe moyenne et relancer la croissance économique. Il a dit qu’il ne va pas sous-estimer l’ampleur de la tâche qui l’attend, mais a souligné qu’un nouveau président peut fait beaucoup pour rétablir la confiance des citoyens. Toujours sur le plan de l’économie, il a dit qu’il souhaite voir l’adoption d’un autre ensemble de mesures pour relancer la croissance. Il a réitéré sa promesse de réduire les impôts de 95% des Américains et de promouvoir la croissance économique aux États-Unis.

Interrogé sur la lettre de félicitation que lui a adressée le président iranien Mahmoud Ahmadinejad, le président élu Barack Obama a dit qu’il l’étudiera et y donnera une réponse appropriée. Toutefois, les efforts de Téhéran pour la mise au point d’armes nucléaires sont inacceptables et l’appui de l’Iran aux groupes terroristes doit cesser, a-t-il dit.

L’Amérique n’a qu’un président à la fois, a rappelé, aujourd’hui, le président élu Barack Obama, soulignant que le pays doit se montrer uni quant aux messages qu’il transmet au reste du monde. Il a dit qu’il s’entretiendra avec le chef de l’exécutif sortant, George W. Bush, lundi, à la Maison Blanche. Les Américains, a-t-il dit, ont besoin d’aide. Le chef de l’État et tous les membres du Congrès conviennent que l’économie est dans une mauvaise situation et qu’il est nécessaire d’aider le peuple américain à ce niveau, a-t-il souligné, révélant avoir eu des conversations avec tous les anciens présidents américains encore en vie.

Barack Obama a promis d’annoncer, en temps opportun, la liste complète de son gouvernement, expliquant qui travaille sur le dossier avec célérité, mais tout en s’efforçant de faire de bons choix, et d’éviter les erreurs de la précipitation. Il s’est dit fier de son choix du sénateur Joe Biden du Delaware comme vice-président et du député Rahm Emanuel de l’Illinois comme secrétaire général de la Maison Blanche.

Sources



  • Page États-Unis de Wikinews Page « États-Unis » de Wikinews. L'actualité américaine dans le monde.