États-Unis : interpellation de plus de 450 manifestants

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Manifestations à Wall Street.

18 novembre 2011. – Les forces de l'ordre américaines ont procédé hier à l'interpellation de quelque 450 indignés, lors de la journée d'action marquant les deux mois du mouvement de protestation pacifique Occupy Wall Street, rapporte vendredi le site Web de la chaîne CNN.

D'après les organisateurs, quelque 30 000 personnes ont pris part jeudi aux manifestations à travers les États-Unis.

L'agence Associated Press rapporte qu'au moins 300 activistes ont été arrêtés dans la ville de New York pour avoir refusé d'obéir ou pour avoir résisté à la police. En outre, 50 personnes ont été arrêtées à Los Angeles, 48 à Portland (Oregon), 12 à Huston (Texas) et 18 à Dallas (Texas). Des manifestations ont également eu lieu à Las Vegas, à Chicago et à Washington.

Selon le chef de la police new-yorkaise Raymond Kelly, en deux jours, 7 agents ont été blessés et transportés à l'hôpital. « On leur a lancé un liquide au visage » a-t-il précisé. L'un d'entre eux aurait été blessé par un objet en verre.

Le mouvement Occupy Wall Street, qui dénonce les conséquences de la crise économique et le « terrorisme financier », a été lancé le 17 septembre à New York avant de se propager à d'autres villes américaines et européennes. Il a pour origine le mouvement des Indignés espagnol débuté en mai dernier.

Cet article reprend la totalité ou des extraits de la dépêche de l'agence de presse RIA Novosti Flag of Russia.svg intitulée
«  USA: près de 450 manifestants interpellés jeudi » datée du 18 novembre 2011.

Voir aussi

Sources



  • Page États-Unis de Wikinews Page « États-Unis » de Wikinews. L'actualité américaine dans le monde.