Énergie électrique : la consommation pourrait chuter de 20 %

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Pays membres de l'AIEA

20 avril 2009. – Dans un contexte de crise économique, la consommation d'énergie électrique dans les pays développés pourrait chuter d'environ 20 %, un recul qui n'aura toutefois pas d'impact sur le développement de l'énergie nucléaire à long terme, a annoncé dimanche le directeur général adjoint de l'AIEA Iouri Sokolov.

« Selon les évaluations dont nous disposons, la consommation d'énergie électrique chute en période de crise d'environ 20% dans les pays développés. Le manque d'argent freinera les investissements, mais ne modifiera pas l'intérêt envers le développement actif de l'énergie nucléaire dans le monde », a indiqué le vice-directeur général au terme d'une réunion de l'Agence internationale de l'énergie atomique à Pékin.

Les technologies d'économie d'énergie se développeront pendant la crise, a poursuivi M. Sokolov.

Cet article reprend la totalité ou des extraits de la dépêche de l'agence de presse RIA Novosti Flag of Russia.svg intitulée
«  Énergie électrique : la consommation pourrait chuter de 20 % (AIEA) » datée du 20 avril 2009.

Sources