Ceci est une page protégée.

Élections en Irak : Ban Ki-moon craint une flambée de violences

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

11 novembre 2008. – Les élections dans les collectivités locales en Irak début 2009 pourraient être accompagnées de violences et d'une croissance de l'instabilité, estime le Secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon.

Dans le rapport relatant l'activité de la mission de l'ONU en Irak ainsi que la situation dans le pays depuis la fin du mois de juillet, Ban Ki-moon a qualifié la préparation pour les élections fixées au 31 janvier 2009 « d'élément-clé de la vie politique irakienne ».

Selon les autorités locales, depuis le mois d'octobre, 1 840 familles chrétiennes, soit 11 000 personnes, ont quitté la ville de Mossoul (à 400 km au nord de Bagdad), car des extrémistes locaux commencent à les obliger à se reconvertir à l'islam, menaçant de massacres. Selon la police irakienne, en un mois, 14 membres de la communauté chrétienne ont été tués.

Le rapport rédigé avant lundi n'évoque pas les derniers attentats à Bagdad et à Bakouba dans lesquels 36 personnes ont trouvé la mort et 86 ont été blessées.

Ban Ki-moon a attiré l'attention sur la nécessité d'organiser les élections dans un climat de sécurité et a qualifié la situation actuelle en Irak de "fragile".

Cet article reprend la totalité ou des extraits de la dépêche de l'agence de presse RIA Novosti Flag of Russia.svg intitulée
«  Irak-élections: Ban Ki-moon craint une flambée de violence » datée du 11 novembre 2008.

Sources



  • Page Irak de Wikinews Page « Irak » de Wikinews. L'actualité irakienne dans le monde.