Élection présidentielle française de 2012 : Marine Le Pen confirme que le Front national serait prêt à dérembourser l'IVG

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Logo Wikinews Brèves
Actualiser la page Actualiser la page
avant 6 mars 2012
8 mars 2012 après

7 mars 2012. – Dans l'émission de TF1 Parole de candidat, la candidate du parti frontiste à la présidentielle Marine Le Pen est revenu sur la possibilité de dérembourser l'interruption volontaire de grossesse qui avait déjà été sur le devant de la scène début février après les propos de Louis Aliot.

« Si j'ai un choix budgétaire à faire entre ne pas rembourser l'IVG, qui est un acte qui peut être évité, étant entendu quand même qu'il existe de nombreux moyens de contraception dans notre pays, et être obligée de dérembourser des actes qui ne peuvent pas être évités et qui permettent à des Français qui souffrent de se soigner. J'assumerai le choix de rembourser plutôt les radiographies abdominales pour les personnes âgées, les médicaments pour les personnes âgées… », explique-elle.

Voir aussi

Sources

  • ((fr)) – AFP« Marine Le Pen prête à dérembourser l'avortement ». Le Monde7 mars 2012.