Élection présidentielle française de 2012 : François Hollande dévoile ses 60 engagements

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
François Hollande veut créer une banque publique d'investissement.

26 janvier 2012. – François Hollande a dévoilé aujourd'hui ces 60 engagements pour la présidentielle, qui se tiendra dans un peu moins de trois mois.

Le candidat explique dans le préambule de ces propositions : « Je me suis préparé à cette mission tout au long d’une vie dévouée au bien public. J’en connais la grandeur et la dureté. Je mesure l’ardeur qu’elle exige, autant que les sacrifices qu’elle impose. Oui, je suis prêt à conduire notre nation, à redresser la France et à rassembler les Français ».

Voici les mesures phares :

  • Création d'une banque publique d'investissement,
  • Changement des taux d'impositions des entreprises, 35 % pour les grandes, 30 % pour les petites et moyennes, 15 % pour les très petites,
  • Protection des services publiques dont l'état français est l'actionnaire majoritaire (EDF, Poste, SNCF),
  • Modernisation de la filière agricole, avec le développement de l'agriculture biologique,
  • Séparation de l'activité spéculative et d'investissement des banques,
  • Agence européenne de notation,
  • Taxe Tobin
  • Rémunération du livret A supérieure à l'inflation,
  • Plafond des frais bancaire,
  • Réduction du déficit public à 3 % du PIB en 2013,
  • Arrêt du non remplacement de 1 fonctionnaire sur 2,
  • Réorientation du rôle de la Banque centrale européenne,
  • Fusion des impôt sur le revenu et de la CSG avec la mise en place d'un prélèvement simplifié sur le revenu,
  • Changement de la politique familiale, avec maintient du quotient familial avec une baisse pour les plus riche (5 % des foyers fiscaux) et une hausse de 25 % de l'allocation rentrée 2012,
  • Pouvoir partir à 60 ans à la retraite si la totalité des annuités ont été versées,
  • Reforme de la tarification hospitalière,
François Hollande fermera la centrale nucléaire de Fessenheim.
François Hollande fermera la centrale nucléaire de Fessenheim.
  • Hausse des exigences en matière de construction de logements sociaux à 25 % des nouvelles constructions,
  • 150 000 emplois d’avenir pour faciliter l’insertion des jeunes dans l’emploi et l’action des associations, en priorité dans les quartiers populaires seront crées,
  • 60 000 postes supplémentaires dans l’éducation en 5 ans,
  • Accueil des enfants de moins de 3 ans en maternelle,
  • Révision des rythmes scolaires,
  • Réforme des premiers cycles universitaires,
  • Réduction à 50 % la part du nucléaire dans l'énergie française au profit des énergies vertes avec en autre la fermeture de la centrale de Fessenheim et l’achèvement du chantier de l'EPR de Flamanville,
  • Suppression de la Hadopi,
  • Ajout d'un 2e alinéa à l'article premier de la constitution française : « La République assure la liberté de conscience, garantit le libre exercice des cultes et respecte la séparation des Églises et de l’État, conformément au titre premier de la loi de 1905, sous réserve des règles particulières applicables en Alsace et Moselle »,
  • Réforme du statut pénal du chef de l’État, réduction de 30 % la rémunération du président de la République et des ministres,
  • Les anciens présidents de la République ne siégeront plus au Conseil constitutionnel,
  • Loi sur le non-cumul des mandats,
  • La durée d’inéligibilité des élus condamnés pour faits de corruption sera amener à dix ans,
  • Droit de vote aux élections locales aux étrangers résidant légalement en France depuis cinq ans,
  • La désignation des responsables des chaînes publiques de télévision et de radio dépendra d’une autorité indépendante et non plus du chef de l’État ou du gouvernement,
  • Renforcer la loi sur la protection des sources,
  • Police/gendarmerie de proximité,
  • Abrogation du conseiller territorial,
  • Retrait des troupes armées d'Afghanistan.

Sources


    Page
  • Page France de Wikinews « France »
  • de Wikinews.