Élection présidentielle américaine : résultats du « super-mardi »

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Wikinews Election 2008.svg
Voir aussi


Ensemble des articles sur le sujet
Wikipédia possède des articles sur


6 février 2008. – Si John McCain semble avoir confirmé son avance dans le camp républicain lors du "super Tuesday", la lutte reste en revanche très ouverte du côté des Démocrates où Hillary Clinton et Barack Obama sont au coude-à-coude.

Le vote, lors de ce "super-mardi", de 24 États pour les primaires n'a en effet pas permis de désigner les deux candidats qui s'affronteront en novembre lors du tour final des élections. Alors que, chez les républicains, le candidat arrivé en tête dans un État emporte généralement la totalité des délégués de cet État, la répartition chez les démocrates est bien différente, résultat d'un calcul complexe mélangeant un système proportionnel pour chaque État avec un système de circonscriptions, rendant encore plus difficile la revendication de la victoire par l'un ou l'autre des candidats.

Hillary Clinton peut aujourd'hui compter sur plus d'un tiers des 2 025 délégués nécessaires pour l'investiture, à la suite de sa victoire dans huit États, dont les deux plus peuplés de New-York et de la Californie, alors que son rival Barack Obama, pourtant vainqueur dans 13 États, compte un retard d'une centaine de délégués.

Chez les Républicains, la surprise vient de Mike Huckabee précédemment donné en perte de vitesse, qui remporte pourtant 5 États contre six à Mitt Romney. Les neuf autres, dont tous les grands États, ont apportés leurs voix à John McCain qui dispose maintenant de 487 délégués, soit pratiquement la moitié des 1 191 nécessaires pour l'investiture.

Résultats

Les résultats sont donnés pour les principaux candidats uniquement, les pourcentages sont arrondis. Dans chaque camp, le vainqueur est indiqué en gras sur fond rouge pour les républicains et sur fond bleu clair pour les démocrates.

Entre parenthèses, pour chaque candidat, se trouve le nombre de délégués attribués au candidat. Ces valeurs sont toutefois des estimations, en particulier pour le camp démocrate.


État Républicains Démocrates
  Mike Huckabee John McCain Mitt Romney Hillary Clinton Barack Obama
Alabama 41 % (14) 37 % (13) 18 % (0) 42 % (20) 56 % (21)
Alaska 22 % (6) 15 % (3) 44 % (12) 25 % (4) 75 % (9)
Arizona 9 % (0) 48 % (50) 34 % (0) 51 % (26) 42 % (21)
Arkansas 60 % (25) 20 % (0) 14 % (0) 69 % (23) 27 % (6)
Californie 12 % (0) 42 % (56) 34 % (3) 52 % (42) 41 % (23)
Colorado 13 % (0) 19 % (0) 60 % (22) 32 % (6) 67 % (13)
Connecticut 7 % (0) 52 % (27) 33 % (0) 47 % (22) 51 % (26)
Dakota du Nord 20 % (5) 23 % (5) 36 % (8) 37 % (5) 61 % (8)
Delaware 15 % (0) 45 % (18) 33 % (0) 43 % (6) 53 % (9)
Géorgie 34 % (45) 32 % (3) 30 % (0) 31 % (18) 67 % (27)
Idaho Primaires le 27 mai 17 % (3) 79 % (15)
Illinois 17 % (0) 47 % (54) 29 % (2) 33 % (31) 65 % (62)
Kansas Primaires le 9 février 26 % (9) 74 % (23)
Massachusetts 4 % (0) 41 % (17) 51 % (21) 56 % (54) 41 % (37)
Minnesota 20 % (0) 22 % (0) 41 % (36) 32 % (24) 67 % (48)
Missouri 32 % (0) 33 % (58) 29 % (0) 48 % (30) 49 % (30)
Montana 15 % (0) 22 % (0) 38 % (25) Primaires le 3 juin 2008
New Jersey 8 % (0) 55 % (52) 28 % (0) 54 % (51) 44 % (37)
New York 11 % (0) 51 % (101) 28 % (0) 57 % (127) 40 % (87)
Nouveau Mexique Primaires le 3 juin 49 % (12) 48 % (13)
Oklahoma 33 % (6) 37 % (32) 25 % (0) 55 % (24) 31 % (14)
Tennessee 34 % (21) 32 % (14) 24 % (9) 54 % (34) 41 % (21)
Utah 2 % (0) 5 % (0) 90 % (36) 39 % (9) 57 % (14)
Virginie occidentale 52 % (18) 1 % (0) 47 % (0) Primaires le 13 mai

Sources