Ceci est une page protégée.

Vers une alliance entre l'Union européenne et Moscou pour lutter contre la piraterie en Somalie

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Pirates somaliens.

21 janvier 2009. – « La délégation de la Marine de guerre russe, dirigée par le vice-amiral Dmitri Dmitriev, examine à Bruxelles la coopération avec l'Union européenne dans la lutte contre les pirates somaliens », a annoncé mercredi à RIA Novosti le délégué permanent russe auprès de l'UE, Vladimir Tchijov.

« La délégation de la Marine de guerre russe poursuit les discussions, entamées hier, avec l'État-major de l'Union européenne et le secrétariat général du Conseil de l'Union européenne sur les modalités de coopération dans la lutte contre la piraterie », a-t-il indiqué.

thumbs

L'Union européenne a lancé une opération navale anti-piraterie, baptisée « Atalanta », dans le golfe d'Aden. Des bâtiments de guerre d'autres pays, y compris le navire anti-sous-marins Admiral Vinogradov, se trouvent au large de la Somalie.

Selon l'Organisation des Nations unies, « plus de 120 attaques de pirates, ont été enregistrées en 2008 au large de la Somalie. 200 marins environ et plus de 10 navires restent toujours entre les mains des « écumeurs des mers » ».

Cet article reprend la totalité ou des extraits de la dépêche de l'agence de presse RIA Novosti Flag of Russia.svg intitulée
«  Piraterie en Somalie: l'UE et Moscou lutteront ensemble (Tchijov) » datée du 21 janvier 2009.

Sources