Un coron détruit à Lens malgré son inscription à l'Unesco

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

50° 26′ 37″ N 2° 48′ 31″ E / 50.443595, 2.808524 (Coron détruit de la rue Chaplain) 24 juillet 2012. – Malgré son inscription sur la liste du patrimoine mondial de l'Unesco depuis moins d'un mois (dans le site n° 63), un coron, situé rue Chaplain, constitué de vingt-six logements et long de cent-trente-et-un mètres, a été détruit à Lens, dans les cités de la fosse n° 12 des mines de Lens.

Ce coron était voisin des écoles, elles-mêmes voisines de l'église Saint-Édouard, ces éléments ayant été inscrits aux monuments historiques il y a quelques années. Cette démolition rappelle également celle de la maison du directeur de l'école, située à proximité, entreprise mais non terminée il y a deux ans par le maire de Lens, Guy Delcourt, en toute illégalité.

Malgré le classement de cette cité au patrimoine mondial de l'Unesco, de nombreuses autres habitations ont volontairement été abandonnées, et sont menacées de destruction, elles aussi, ne serait-ce que dans la rue Cook, voisine du coron détruit.

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Sources[modifier | modifier le wikicode]


  • Page France de Wikinews Page « France » de Wikinews. L'actualité française dans le monde.