UMP : Le clan Fillon revendique la victoire

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

21 novembre 2012. – Le COCOE aurait oublié de comptabiliser 1 304 voix venant de trois fédérations d'outre-mer. Selon Éric Ciotti, la prise en compte de ces voix conduirait à un résultat inversé avec 88 004 voix pour François Fillon et 87 978 pour Jean-François Copé. Toujours d'après M. Ciotti la COCOE a « elle même reconnu cette erreur lors d'un échange téléphonique avec François Fillon en fin de matinée ».

De plus de son coté, François Fillon demande à Alain Juppé de bien vouloir assurer l'intérim à l'UMP.

Interventions télévisées[modifier | modifier le wikicode]

François Fillon a annoncé sur le plateau du 20 h de TF1 renoncer à la présidence de l'UMP ; mais il a demandé à Alain Juppé « qui représente une autorité incontestable », de former un bureau politique réunissant toutes les sensibilités présentes à l'UMP. M. Fillon a précisé que si sa demande n’aboutit pas, il déposera un recours devant la justice.

Présent sur le plateau du 20h de France 2, Jean-François Copé a pour sa part écarté toute remise en cause de son statut de président de l'UMP ; il a appelé François Fillon à discuter avec lui.

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Sources[modifier | modifier le wikicode]


    Page
  • Page France de Wikinews « France »
  • de Wikinews.