Tirs de missiles : Moscou appelle Pyongyang à la retenue

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

6 juillet 2009. – « La Russie regrette la série de tirs de missiles nord-coréens réalisée ces derniers jours et appelle Pyongyang à revenir à la table de négociations », a déclaré lundi le porte-parole de la diplomatie russe, Andreï Nesterenko.

Deux jours après une série de lancements, Pyongyang a procédé samedi à sept nouveaux tirs de missiles de courte portée (près de 500 km).

Icône d'un haut-parleur
Ce fichier audio a été créé d'après la version datant du 10 juillet 2009, et ne reflète pas les modifications ultérieures de l'article.

« La série de tirs réalisés en Corée du Nord ces derniers jours n'est pas passée inaperçue. On ne saurait que regretter le fait qu'un État membre de l'ONU viole ostensiblement la résolution 1874 de son Conseil de sécurité et refuse obstinément de prêter l'oreille à la voix de la communauté internationale, notamment des États avec lesquels la RPDC est liée par des rapports traditionnellement étroits », a indiqué le diplomate dans une déclaration.

La Russie exhorte la RPDC à « ne pas commettre de nouveaux actes aggravant la situation dans la région déjà tendue et à revenir à la table de négociations », a ajouté M. Nesterenko.

Cet article reprend la totalité ou des extraits de la dépêche de l'agence de presse RIA Novosti Flag of Russia.svg intitulée
«  Tirs de missiles: Moscou appelle Pyongyang à la retenue » datée du 6 juillet 2009.

Sources


  • Page Corée du Nord de Wikinews Page « Corée du Nord » de Wikinews. L'actualité nord-coréenne dans le monde.