Pakistan: assassinat d'un responsable chiite près de Karachi

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

15 juillet 2006. – Un attentat suicide a eu lieu hier près de la maison de Hassan Turabi, un responsable chiite, qui habitait à Abbas dans la banlieue de Karâchi. Un neveux et un garde du corps sont aussi morts dans l'explosion.

La mort d'Allama Hassan Turabi risque d'augmenter les tensions qui existent entre chiites et sunnites à Karâchi. Allama Turabi avait déjà échappé à la mort en avril 2006 lorsqu'un bombe avait explosé juste après le passage de sa voiture. Il était le chef d'un parti chiite, Islami Tehreek Pakistan et haut responsable d'une coalition religion d'opposition, le Mutahida Majis-eAmal Sindh (MMA).

Manzoor Mughal, un inspecteur de police, a indiqué qu'un piéton s'est approché de la porte du domicile d'Hassan Tarabi lorsqu'il rejoignait sa voiture. Il est mort de ses blessures dans un hôpital privé de la capitale.

Environ 300 jeunes se sont ressemblés lançant des slogans à l'encontre l'Israël et des États-Unis. Des bus ont aussi été endommagés et un autre décès est à déplorer. Quelques heures avant l'attentat Allama Turabi s'était exprimé lors d'un rassemblement anti-israélien organisé par le MMA. Le MMA est opposé aux actions américaines dans le cadre de sa "guerre de la terreur" et au fait que le Pakistan soutienne les États-Unis dans son action.

Sources