ONU : la Libye, prochain président de l’Assemblée générale

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

4 mars 2009. – la 64ème - session de l'Assemblée générale de l'ONU en septembre 2009, le ministre libyen chargé des Affaires africaines, Ali Triki, prendra la présidence de l'AG, a annoncé mardi Ibrahim Dabbashi, représentant permanent par intérim de la Libye aux Nations unies, lors d'une conférence de presse à New York.

Le président de l'Assemblée générale est élu tous les ans par rotation, sa candidature étant proposée par un groupe régional d'États membres de l'ONU.

Pour la période de 2009 et 2010, ce droit a été accordé aux pays africains. Selon le diplomate libyen, M. Triki « présidera l'Assemblée générale au cours de sa 64ème session, mais il sera officiellement élu à la mi-juin ». Il a ajouté que la candidature du nouveau président avait été approuvée par un consensus début février lors du sommet de l'Union africaine à Addis-Abeba.

En cas de son élection à la tête de l'Assemblée générale, M. Triki remplacera le Nicaraguayen Miguel d'Escoto Brockmann connu pour sa critique rigoureuse des États-Unis et de leur allié, Israël. Tripoli occupe lui aussi une attitude critique envers ces deux pays, attitude qui s'est particulièrement accentuée après l'opération militaire israélienne fin décembre – début janvier derniers dans la bande de Gaza.

Cet article reprend la totalité ou des extraits de la dépêche de l'agence de presse RIA Novosti Flag of Russia.svg intitulée
«  ONU: la Libye, prochain président de l’Assemblée générale » datée du 4 mars 2009.

Sources