Estonie : la coalition au pouvoir se fissure

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

21 mai 2009. – Le premier ministre estonien Andrus Ansip présentera jeudi au président du pays Toomas Hendrik Ilves une demande de destitution des ministres du Parti social-démocrate (SDE), ce qui signifie la fin de la coalition au pouvoir.

« Il serait aujourd'hui honnête de reconnaître que la coalition au pouvoir dans sa composition actuelle n'est plus capable de fonctionner. Pour cette raison, j'envisage de présenter aujourd'hui au président une demande de destitution des ministres faisant partie du parti social-démocrate », a fait savoir jeudi M. Ansip.

Les socio-démocrates ont obtenu les portefeuilles des Finances, de l'Intérieur et de la Population.

Le Parti de la réforme et l'Union pour la patrie et le bien commun (IRL) ont d'ores et déjà commencé à négocier avec le parti d'opposition Union du peuple de l'Estonie sur sa possible adhésion à la coalition.

Les partis de la coalition (Parti de la réforme, IRL et SDE) s'opposent depuis longtemps autour de la loi sur les contrats de travail et des indemnités de chômage.

Cet article reprend la totalité ou des extraits de la dépêche de l'agence de presse RIA Novosti Flag of Russia.svg intitulée
«  Estonie : la coalition au pouvoir se fissure » datée du 21 mai 2009.

Sources