Dressage : Moorlands Totilas vendu à Paul Schockemöhle

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Moorlands Totilas et Edward Gal à NIC Assen, 2009.

15 octobre 2010. – Depuis sa victoire à Lexington, l'étalon KWPN[1] noir Moorlands Totilas, considéré comme le meilleur cheval de dressage de l'Histoire moderne à la suite de ses titres sous la selle du néerlandais Edward Gal, est au centre de toutes les rumeurs. Il faut dire que l'étalon cumule les titres de triple champion du monde, de double champion d'Europe et de vainqueur de la finale de la Coupe du monde FEI avec un passage au-dessus des 90 % en reprise libre et en Grand Prix, du jamais vu.

Après avoir démenti une possible revente aux américains en affirmant que « Totilas ne sera pas vendu aux États-Unis ou ailleurs, il est prévu que je le garde. J'ai la chance d'avoir un cheval incroyable », Edward Gal a appris ce jeudi par le propriétaire de l'étalon, Cees Visser, que l'animal est vendu à l'allemand Paul Schockemöhle, ex-champion de saut d'obstacle devenu éleveur et marchand de chevaux. Il avance un chiffre de huit à neuf millions d'euros, quand d'autres sources penchent plutôt une somme comprise entre dix et quinze millions d'euros. Cees Visser a déclaré au magazine L'Éperon ne « pas pouvoir refuser une telle offre, mais remercier Edward Gal sans qui Totilas ne serait pas devenu le phénomène qu'il est ».

L'étalon quitte les Moorlands Stables pour l'Allemagne, le nouveau propriétaire n'a pas encore informé de ce qu'il compte faire du cheval et les rumeurs vont bon train. Même s'il reprend la compétition, Totilas ne pourra vraisemblablement jamais gagner une somme équivalente à celle de son prix de vente sur les rectangles de dressage. Il est possible que l'étalon entame une carrière de reproducteur fort lucrative puisque selon plusieurs sources, sa semence est vendue pour 5000 euros la dose. Si la Fédération allemande de sport équestre a évoqué la possibilité de confier Totilas à l'un de ses cavaliers pour les Jeux olympiques d'été de 2012 à Londres, d'autres évoquent un cavalier américain ou danois.

Notes

Voir aussi

Sources


  • Page Monde équestre de Wikinews Page « Monde équestre » de Wikinews. L'actualité du cheval dans le monde.