Démenti de la Russie sur les bombardiers à Cuba

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Carte de Cuba

24 juillet 2008. – L'intox sur les projets de Moscou de déployer des bombardiers stratégiques à Cuba a été inventée dans les pays qui installent eux-mêmes des bases autour de la Russie, a déclaré jeudi le porte-parole intérimaire du ministère russe de la Défense, Ilchat Baïtchourine.

Mardi, le quotidien russe Izvestia, se référant à une source anonyme, avait annoncé un éventuel retour de bombardiers stratégiques Tu-160 et Tu-95 à Cuba, à titre de riposte à la création de l'ABM américain en Europe.

« Nous estimons que ce genre d'informations provenant de sources anonymes sont une intox », a indiqué le militaire.

Le ministère de la Défense regrette également que certains médias russes aient reproduit, pour des raisons inconnues, ces bruits. « La Russie, en raison de sa politique de paix, ne crée pas de bases militaires à proximité des frontières d'autres États » a encore noté le représentant du ministère.

Cet article reprend la totalité ou des extraits de la dépêche de l'agence de presse RIA Novosti Flag of Russia.svg intitulée
«  Bombardiers russes à Cuba: une intox inventée à l'étranger (Défense) » datée du 24 juillet 2008.

Sources



  • Page Russie de Wikinews Page « Russie » de Wikinews. L'actualité russe dans le monde.