Al-Qaïda serait responsable des deux derniers attentats en Algérie

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Aller à : navigation, rechercher
Carte de l'Algérie

9 septembre 2007. – L'Algérie a été victime de deux attentats suicides ayant causé la mort de plusieurs dizaines de personnes.

Jeudi dernier, le président algérien Abdelaziz Bouteflika a été la cible d'un attentat à Batna, situé dans l'est du pays. Celui-ci a causé la mort de 22 personnes.

Hier, c'est la Kabylie qui a été touchée par un attentat à la voiture piégée. Celle-ci visait une caserne à Dellys, causant la mort d'une trentaine de personnes. Le ministère de l'Intérieur algérien a notamment déclaré que « L'attentat perpétré samedi matin à Dellys (département de Boumerdes) au niveau d'une caserne militaire a fait 30 morts, dont trois civils, et 47 blessés ».

Selon la chaîne de télévision Al-Jazira (Qatar), les attentats auraient été revendiqués sur Internet par la Branche d'Al-Qaïda au Maghreb. Selon l'AFP, les autorités algériennes pensent que Ben Laden aurait pu constituer un réseau de kamikazes « parmi les jeunes recrues du maquis ».

Sources



  • Page Algérie de Wikinews Page « Algérie » de Wikinews. L'actualité algérienne dans le monde.