Vallée d'Aoste : le Sénat renforce l'autonomie valdôtaine

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Rome Palazzo Madama 10-01-2011 13-00-15 adjusted.JPG

2 septembre 2014. – L'autonomie de la Vallée d'Aoste est pour l'instant conservé. Le Sénat a approuvé l'article 38 qui, au paragraphe 11, se rapporte à la « clause de sauvegarde » garantissant aux régions autonomes italiennes. La règle est ainsi formulée : « Les dispositions du chapitre IV de la présente loi constitutionnelle ne s'appliquent pas aux régions à statut spécial et aux provinces autonomes de Trente et de Bolzano tant qu'un accord avec ces mêmes régions provinces autonomes en vue d'une modification de leurs statuts respectifs n'a pas été trouvé ».

Le sénateur de la Vallée d'Aoste, Albert Lanièce peut être satisfait. « C'est un résultat très important qui maintient de facto la Vallée d'Aoste en dehors de cette réforme centralisatrice. La mention pour la première fois de la nécessité d'un accord dans une règle constitutionnelle était pour nous la condition sine qua non pour voter cette réforme ». Un beau résultat pour la région malgré la tentative du gouvernement de jeter les cartes de la table, selon Lanièce.

Il y a maintenant espoir que le texte soit amélioré après son passage à la Chambre. « Au cours d'une journée où il y a eu peu d'amendements approuvés », rappelle Lanièce, « nous avons réussi aussi à en faire passer un qui a confirmé les compétences provinciales de la Vallée d'Aoste, une victoire qui n'est pas sans valeur à l'heure de la réforme Delrio sur l'abolition des provinces ».

Mais Lanièce ne cache pas non plus ses préoccupations sur cette réforme: « Il y a beaucoup d'aspects négatifs, à commencer par l'empreinte centraliste ».

Sources[modifier | modifier le wikicode]

Logo Wikinews
Actualiser la page Actualiser la page
avant Jour précédent

Évènements du 2 septembre 2014

Jour suivant avant