Vallée d'Aoste : il y a 70 ans, un vote historique à Valsavarenche

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Maison communale à Dégioz (Valsavarenche)

5 octobre 2014. – Affronter la dictature faciste pour réaffirmer l'esprit de liberté des habitants de Valsavarenche et réaffirmer pour toujours la centralité de la Commune.

C'est avec cet esprit que les « Vassavaèntse », stimulés par les paroles et les écrits des illustres hommes politiques valdôtains partisans de l'autonomie tels que Frédéric Chabod et Émile Chanoux (né au hameau de Rovenaud), se rendirent aux urnes le 3 septembre 1944 pour élire le Conseil communal, au milieu des combats de la Résistance. Ce furent les premières élections sous la dictature fasciste, et elles ont eu lieu dans une vallée alors contrôlée par la bande des partisans « Amilcar Crétier ».

Le bureau de vote avait été installé dans le village de Dégioz et le vote était réservé aux chefs de famille. Furent élus le syndic Valentin Dayné, les assesseurs Innocent Berthod, Aldo Blanc, Évariste Chabod et Joseph Pellein. Les résultats électoraux furent validés un an après, le 15 juin 1945, moins d'un mois après la Libération. Ce n'est pas vérifié historiquement, mais cette résurgence de liberté datée de 1944 pourrait avoir provoqué la réaction fasciste avec l'attaque du barrage du hameau de Molère (le 3 octobre 1944) qui coûta la vie à cinq partisans et à un civil.

Joseph (Pino) Dupont, dont le père vécut ce moment historique, est aujourd'hui syndic de la commune. « Je porte maintenant les récits de mes parents et des anciens du village portant sur une période, celle de la Résistance au Fascisme, que j'estime fondamentale dans la construction de l'Italie d'aujourd'hui. Le grand mérite de la décision d'organiser les élections, malgré la dictature, est à attribuer à Frédéric Chabod, appliquant un concept cher à Émile Chanoux, la nécessité de l'autogestion et de l'autonomie. Pour eux deux, la Commune était le pilier de la démocratie. Ce concept est toujours valide. »

César Dujany, ancien Président de la Région et ancien parlementaire du Sénat et de la Chambre des députés, actuel président de l'Institut d'histoire de la Résistance, explique que « ce vote a été un message important, lancé à un moment difficile, pour réaffirmer l'autonomie communale. Cette pensée s'est évanouie après les premières élections libres (1946 et 1949) organisées avec le système uninominal. Comptait alors davantage l'homme des partis. Puis a succédé le régime des partis et le système proportionnel. Et tout a changé. »

Ce 3 septembre 1944 est commémoré sur la place de la maison communale de Valsavarenche. La cérémonie est organisée par le Conseil de la Vallée d'Aoste, par la Commune de Valsavarenche, et par l'Institut d'histoire, avec les interventions de Joseph Dupont, de César Dujany, du Président du Conseil, Marc Viérin, et du président de la Région Auguste Rollandin.

Sources[modifier | modifier le wikicode]


Logo Wikinews
Actualiser la page Actualiser la page
avant Jour précédent

Évènements du 5 octobre 2014

Jour suivant avant