Un accord a été trouvé entre la France et ses partenaires sur l'avenir de TV5Monde

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

29 avril 2008. – Selon Pascal Sac, porte-parole de la ministre de la Culture et de l'Audiovisuel de la Communauté française de Belgique, un accord a été trouvé entre la France et ses partenaires sur la structure de direction de TV5Monde, mettant ainsi fin à une crise de plusieurs mois sur l'avenir de la chaîne francophone.

Selon cet accord conclu entre la France, la Belgique la Suisse et le Québec et devant être entériné mardi par le conseil d'administration, la chaîne sera dirigée par Alain de Pouzilhac, lui même épaulé par un directeur général, probablement français dont la désignation de ce directeur général est encore « en suspens ».

Dans un interview, la ministre belge de la culture Fadila Laanan a fait part de son souhait que le directeur général soit doté d'« une véritable autonomie, avec des pleins pouvoirs et une responsabilité par rapport au conseil d'administration de la chaîne et aux ministres de tutelle ».

Du côté Suisse, Gilles Marchand, directeur de la télévision suisse romande a confirmé avoir « l'impression que les partenaires français nous ont entendus » tout en assurant que la nationalité d'un ou des membres de la direction n'a jamais fait partie des demandes.

La crise s'était déclarée après que Nicolas Sarkozy, le président français, ait créé en août 2007 une holding de l'audiovisuel extérieur de la France, regroupant plusieurs chaînes dont TV5Monde qu'elle possède à hauteur de 49 %, dont Alain de Pouzilhac est également le président. Les partenaires avaient alors craint que la chaîne ne fût réduite qu'à « un outil de rayonnement franco-français ».

Sources