UE : la BCE dégaine 600 milliards d'euros supplémentaires

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Christine Lagarde, présidente de la BCE.

6 juin 2020. – Les milliards s'accumulent sans discontinuer dans les plans de soutien et de relance mis en place par les institutions européennes. La banque centrale européenne vient de surenchérir sur son offre d'aide à la sortie de la crise liée à la pandémie de COVID-19. La BCE a décidé d'ajouter 600 milliards d'euros supplémentaires à son plan de soutien à l'économie. Ce plan comprenait déjà 1 000 milliards divisés en deux sous-plans : un plan de 750 milliards annoncé mi-mars (plan PEPP) et un plan de 300 milliards. Au total, ce sont donc près de 1 600 milliards que la BCE propose dans son plan de soutien. Jamais l'institution européenne n'avait proposé de plan de soutien de cette ampleur.

En plus de l'augmentation des montants du plan, la BCE a également étendu sa durée de validité. Prévu jusqu'à fin 2020, le plan est désormais prolongé jusqu'à fin juin 2021.

Le plan proposé par la BCE a pour objectif de soulager les États membres de leur dette pour leur permettre de financer leur relance. En reprenant à son compte la dette des États, la BCE leur permet de faire baisser leur taux d'emprunt. Par exemple, à l'annonce du plan de la BCE, le taux d'emprunt de l'Italie est passé de 1,6 à 1,4 %, celui de la France est passé en négatif à -0,03 %.

L'institution européenne dirigée par Christine Lagarde prédit une baisse importante du PIB de la zone euro de 8,7 % en 2020, mais également une forte augmentation en 2021 de 5,2 %. La BCE prévoit aussi une très légère inflation d'ici à 2022, environ 1,3 %, soit la prévision à long terme la plus faible qu'ait jamais faite l'institution.

Tous ces milliards supplémentaires risquent néanmoins de ne pas suffire à atteindre la fin juin 2021. La BCE a déjà dépensé 235 milliards depuis le début de la crise ; à ce rythme, la totalité du plan aura été consommé en février 2021.

Ce plan de la BCE s'inscrit dans une longue lignée d'annonces de plans de relance et de soutien à l'économie européenne. Le Conseil européen avait déjà accordé 540 milliards dans le cadre des mesures d'urgence. De son côté, la Commission européenne et sa présidente, Ursula von der Leyen, ont proposé un plan de relance de l'économie de 750 milliards. À ces plans, il faut ajouter les multiples plans nationaux financés directement par les États. La relance européenne n'est pas prête de faire s'arrêter la valse des milliards.

Sources[modifier | modifier le wikicode]


Logo Wikinews
Actualiser la page Actualiser la page
avant Jour précédent

6 juin 2020

Jour suivant avant