Tour de France 2011 : Cadel Evans s'adjuge la 4e étape

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Tour de France 2011.jpg
Les cinq derniers articles


Interprojet
avant 2010
2012 après
Profil de la 4e étape.
Source : Yves LG.

5 juillet 2011. – La 4e étape du Tour de France 2011, tracée sur 172,5 kilomètres entre Lorient et Mûr-de-Bretagne, en Bretagne, a vu la victoire de l'Australien Cadel Evans devant l'Espagnol Alberto Contador et le Kazakh Alexandre Vinokourov. À nouveau sixième, le Norvégien Thor Hushovd conserve le maillot jaune de leader du classement général sur ses épaules.

Déroulement

Cadel Evans, vainqueur de l'étape, lors de la présentation des équipes du Tour 2010.
Source : Haggisnl.
Le peloton au départ de l'étape à Lorient.
Source : XIIIfromTOKYO.

Avant le départ réel, plusieurs coureurs tels que l'Italien Damiano Cunego (Lampre-ISD) ou le Français Laurent Mangel (Saur-Sojasun) se retrouvent au tapis. Comme la veille, ce sont deux Espagnols, deux Français et un Néerlandais qui se détachent, membres d'équipes ayant déjà été représentées à l'avant au cours de ce Tour, cette fois au neuvième kilomètre : Imanol Erviti (Movistar), Gorka Izagirre (Euskaltel-Euskadi), Jérémy Roy (FDJ), Blel Kadri (AG2R La Mondiale) et Johnny Hoogerland (Vacansoleil-DCM). Le peloton ne leur accordera pas un avantage supérieur à 4’55” en début de course, qui tournera d'ailleurs la plupart du temps entre seulement deux et trois minutes.

Sous la pluie bretonne, le Belge Jurgen Van De Walle (Omega Pharma-Lotto), blessé à la suite d'une chute survenue lors de la première étape, est le premier à devoir jeter l'éponge sur cette 98e édition. Devant, Hoogerland accélère pour aller chercher le point du classement de la montagne au sommet de la côte de Laz.

S'ensuit le sprint intermédiaire de Spézet, où le même Hoogerland se montre à nouveau le plus véloce devant Roy, Kadri, Izagirre et Erviti. C'est donc pour la sixième place rapportant dix points que les sprinters vont se réveiller, le vainqueur d'hier, l'Américain Tyler Farrar (Garmin-Cervélo), n'ayant aucun mal à imposer sa puissance en battant le maillot vert espagnol José Joaquín Rojas (Movistar), qui conservera son bien à l'arrivée, et le Slovène Borut Božič (Vacansoleil-DCM), qui coiffe le Britannique Mark Cavendish, décidément pas en réussite en ce début d'épreuve.

Après le ravitaillement, les Omega Pharma-Lotto du Belge Philippe Gilbert et les BMC Racing de l'Australien Cadel Evans prennent la poursuite à leur compte face à une échappée qui, sans cesse, use d'une méthode rusée : elle donne l'illusion d'être fébrile et inoffensive en laissant tomber l'écart puis en haussant le rythme alors que le peloton pense déjà avoir réalisé le plus difficile. Ainsi, il faudra que les Garmin-Cervélo du maillot jaune norvégien Thor Hushovd mettent également la main à la pâte pour reprendre le quinté, qui explose lorsqu'Izagirre et l'inévitable Hoogerland, qui ne recevra pourtant pas le prix de la combativité au profit de l'instigateur du mouvement Jérémy Roy, tentent un dernier baroud d'honneur qui prend fin à moins de quatre kilomètres de l'arrivée. Entre temps, de nombreux coureurs, notamment le Britannique Bradley Wiggins (Team Sky), l'Espagnol Luis León Sánchez (Rabobank), le Français Romain Feillu (Vacansoleil-DCM) et même l'échappé Gorka Izagirre, sont victimes de crevaisons ou de problèmes mécaniques.

Le profil traître et vallonné de l'étape, assorti aux conditions météorologiques humides, fait mal à beaucoup de concurrents avant même le pied de la montée finale (deux kilomètres à 7 % de moyenne), dans laquelle le favori pour la victoire à Paris, l'Espagnol Alberto Contador (Saxo Bank-Sungard), attaque, suivi du Colombien Rigoberto Urán (Team Sky), et opère une nouvelle sélection qui ne laisse plus que dix coureurs en tête, lorsque le Belge Jurgen Van den Broeck (Omega Pharma-Lotto) appuie sur l'accélérateur, faisant réagir de manière surprenante son coéquipier Gilbert. Mais c'est Evans (BMC Racing) qui tire les marrons du feu au sommet du Mûr en résistant sur le fil, comme en attestera la photo-finish, au retour de Contador, qui croit d'ailleurs un temps l'emporter en levant les bras. Ce dernier gagne toutefois huit secondes sur son rival, le Luxembourgeois Andy Schleck (Leopard-Trek), piégé, au contraire de son frère Fränk, septième, dans un deuxième groupe, qui garde malgré tout 1’30” d'avance sur le Madrilène. Enfin, la surprise du jour vient du leader du classement général Hushovd (Garmin-Cervélo), qui parvient à accrocher le bon wagon et termine sixième — place identique à la veille mais circonstances totalement différentes —, dans le même temps qu'Evans, nouveau maillot à pois, sur lequel il préserve une seconde, ce qui lui permet de revêtir la précieuse tunique jaune une journée supplémentaire.

Classements

Étape

1. Flag of Australia.svg Australie Cadel Evans BMC Racing en 4 h 11 min 39 s
2. Espagne Espagne Alberto Contador Saxo Bank-Sungard + 0 s
3. Flag of Kazakhstan.svg Kazakhstan Alexandre Vinokourov Astana m.t.
4. Flag of Colombia.svg Colombie Rigoberto Urán Team Sky m.t.
5. Flag of Belgium (civil).svg Belgique Philippe Gilbert Omega Pharma-Lotto m.t.
6. Flag of Norway.svg Norvège Thor Hushovd Garmin-Cervélo m.t.
7. Flag of Luxembourg.svg Luxembourg Fränk Schleck Leopard-Trek m.t.
8. Espagne Espagne Samuel Sánchez Euskaltel-Euskadi m.t.
9. Flag of Belgium (civil).svg Belgique Jurgen Van den Broeck Omega Pharma-Lotto m.t.
10. Flag of Germany.svg Allemagne Andreas Klöden Team RadioShack m.t.

Général

1. Flag of Norway.svg Norvège Thor Hushovd Garmin-Cervélo en 13 h 58 min 25 s
2. Flag of Australia.svg Australie Cadel Evans BMC Racing + 1 s
3. Flag of Luxembourg.svg Luxembourg Fränk Schleck Leopard-Trek 4 s
4. Flag of the United Kingdom.svg Royaume-Uni David Millar Garmin-Cervélo 8 s
5. Flag of Germany.svg Allemagne Andreas Klöden Team RadioShack 10 s
6. Flag of the United Kingdom.svg Royaume-Uni Bradley Wiggins Team Sky m.t.
7. Flag of the United Kingdom.svg Royaume-Uni Geraint Thomas Team Sky 12 s
8. Flag of Norway.svg Norvège Edvald Boasson Hagen Team Sky m.t.
9. Flag of Luxembourg.svg Luxembourg Andy Schleck Leopard-Trek m.t.
10. Flag of Denmark.svg Danemark Jakob Fuglsang Leopard-Trek m.t.

Points

1. Espagne Espagne José Joaquín Rojas Movistar 82 pts
2. Flag of Australia.svg Australie Cadel Evans BMC Racing 80 pts
3. Flag of Belgium (civil).svg Belgique Philippe Gilbert Omega Pharma-Lotto 77 pts

Montagne

1. Flag of Australia.svg Australie Cadel Evans BMC Racing 2 pts
2. Flag of Belgium (civil).svg Belgique Philippe Gilbert Omega Pharma-Lotto 1 pts
3. Flag of France.svg France Mickaël Delage FDJ 1 pts

Jeune

1. Flag of the United Kingdom.svg Royaume-Uni Geraint Thomas Team Sky en 13 h 58 min 37 s
2. Flag of Norway.svg Norvège Edvald Boasson Hagen Team Sky + 0 s
3. Flag of the United States.svg États-Unis Tejay Van Garderen HTC-Highroad 1 s

Équipe

1. Flag of the United States.svg États-Unis Garmin-Cervélo en 41 h 5 min 55 s
2. Flag of the United Kingdom.svg Royaume-Uni Team Sky + 2 s
3. Flag of Luxembourg.svg Luxembourg Leopard-Trek 4 s

Combativité

Abandon

Sources

Sources francophones
Sources anglophones