Tchad : les autorités lancent un fonds de solidarité face à la COVID-19

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Deby en 2014.

En pleine pandémie de COVID-19, le président tchadien Idriss Deby Itno a annoncé la prise en charge par l'État des factures de la consommation d’eau pour six mois et de l'électricité pour trois mois à compter d'avril 2020, ainsi que la création d'un fonds national de solidarité et de soutien aux populations vulnérables.

19 avril 2020. – « La déclaration du chef de l'État, elle est vraiment attendue par les citoyens qui font face aujourd'hui à beaucoup des défis relatif à la prise en charge par l'État », estime Daouda El-Haji Adam, secrétaire général de l'association tchadienne pour la défense des droits des consommateurs. Il précise que ces mesures concernent uniquement 300 KW de consommation d'électricité pour trois mois et 90 m3 de consommation d'eau pour six mois. Au delà de ces normes, les consommateurs doivent être facturés. Daouda El-hadji Adam souhaite contribuer à la sensibilisation des consommateurs afin qu'ils veillent à ne pas franchir ces seuils. « Entre la déclaration du chef de l'État et la mise en œuvre, il faut vraiment être vigilant », souligne-t-il.

Pour Moussa Mahamat Madi, président de la Dynamique citoyenne pour la protection des droits du consommateur, la déclaration du président tchadien Idriss Deby Itno est un « non événement ». Pour lui, la priorité en ce temps de crise sanitaire est de mettre sur pied un plan de distribution de gaz butane, seul combustible pour les ménages, qui se raréfie. Il faut aussi, selon lui, restituer intégralement les indemnités et primes des fonctionnaires qui avaient été coupées. Il appelle également les autorités à prendre des mesures favorables aux locataires, telles qu'un moratoire sur le paiement des loyers durant six mois.

Un fond doté de 100 milliards de francs CFA

En plus de ces mesures d'accompagnement, le président Déby annonce la mise en place d'un fonds national de solidarité et de soutien. Doté de 100 milliards de francs CFA, il a pour but d'assurer un accès au secours alimentaire d'urgence aux populations vulnérables sur l'ensemble du territoire national en associant les organisations humanitaires.

L'universitaire Dr Sitack Yombatina Béni insiste sur la nécessité d'impliquer réellement la société civile pour gérer ce fonds. Il estime que « ce sont eux qui doivent prendre cette histoire en main, comment distribuer, et comment assurer le suivi pour que ce fonds ne puisse pas être capté encore une fois de plus parce ce que nous sommes dans un pays où les individus prennent la place de l'État et imposent leur loi. »

Le Tchad enregistre, au 17 avril 2020, 27 cas confirmés de coronavirus, dont 5 guéris et aucun décès. Selon des sources, des agents de santé en contact avec les malades ont été déclarés positifs.

Sources[modifier | modifier le wikicode]

Logo Wikinews
Actualiser la page Actualiser la page
avant Jour précédent

19 avril 2020

Jour suivant avant
    Page
  • Page Tchad de Wikinews « Tchad »
  • de Wikinews.