Syrie : 11 000 enfants sont morts dans le conflit

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Des civils blessés arrivent près d'un hôpital d'Alep.

25 novembre 2013. – Selon un rapport publié par le centre de réflexion britannique Oxford Research Group, 11 420 enfants syriens, âgés de 17 ans ou moins, ont été tués entre le déclenchement du conflit en mars 2011 et la fin août 2013, parmi les 113 735 morts civils et combattants recensés.

Parmis eux, 128 seraient morts par armes chimiques, 389 abattus par des tireurs embusqués et 112 ont été torturés. 71%, soit 7 557 des enfants ont été tués par des armes explosives (bombardements aériens, tirs d'artillerie, attentats à la bombe, voitures piégées). Il s'agit donc de l'armement le plus meurtrier pour les enfants de Syrie, note le rapport qui se fonde sur les données de plusieurs organisations syriennes.

Le rapport montre également que les adolescents ont été généralement plus visés que les enfants plus jeunes et deux fois plus de garçons que de filles ont été tués. D’ailleurs, les garçons âgés entre 13 et 17 ans ont été les victimes les plus fréquentes des meurtres ciblés, que ce soit les tirs de snipers, les exécutions ou les tortures.


Sources[modifier | modifier le wikicode]


Logo Wikinews
Actualiser la page Actualiser la page
avant Jour précédent

Évènements du 25 novembre 2013

Jour suivant avant


    Page
  • Page Syrie de Wikinews « Syrie »
  • de Wikinews.