Syrie : l'ONU parle de crimes contre l'humanité

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Syria physical map.svg

15 août 2012. – Bachar el-Assad (en arabe بشار الاسد « le lion maïs ») est accusé aujourd'hui de crimes contre l'humanité par l'ONU.

En effet, le président de la Syrie résiste contre vent et marée aux protestations qui n'ont pu le chasser de son poste depuis 17 mois.

La sanglante répression qu'il exerce depuis lors contre les civils en est maintenant à environ 21 000 morts, dans l'espoir de chasser la résistance qui s'est alors formée sous le nom de l'Armée syrienne libre. De nombreux soldats de Bachar el-Assad désertent d'ailleurs régulièrement pour rejoindre ses rangs. D'ailleurs, l'ancien premier ministre Riad Hijab qui avait fait défection la semaine dernière, estime que le régime en place ne contrôle plus que 30 % de son territoire.

Sources[modifier | modifier le wikicode]