Ceci est une page protégée.

Suisse : les salaires des grands patrons ont augmenté de plus de 20 % en 2009

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Les patrons des entreprises suisses ont vu leur salaire s'envoler en 2009.

3 juillet 2010. – Selon une étude publiée par la fondation genevoise Ethos[1], les salaires des 49 plus grosses entreprises de Suisse cotées en bourse ont connu une augmentation de salaire de 21 % en moyenne pendant l'année 2009, pour un total global de 1,27 milliard de francs. La hausse, particulièrement marquée dans le secteur financier, est dénoncée par la fondation qui pointe également le manque de transparence des systèmes de rémunération des cadres supérieurs.

Si les salaires n'ont augmenté que de 2 % dans 36 entreprises, les dirigeants des 13 banques et assurances prises en compte dans l'étude ont connu une augmentation de 73 % dans la même période. En moyenne globale, les membres de la direction générale des entreprises prises en compte ont gagné trois millions de francs, les présidents de conseils d'administration 1,9 million (avec une augmentation moyenne de 40 %) et les autres administrateurs 300 000 francs.

La fondation cite comme cas extrême celui de Brady Dougan, président de Credit Suisse, qui a touché en 2010 un bonus de 70 millions de francs au titre de l'exercice de 2004 : de telles gratifications posent d'importants problèmes de calcul des salaires, dont la part variable peut représenter près de quatre cinquièmes de la rémunération d'un patron d'entreprise.

Enfin, Ethos met en avant le manque de transparence des entreprises sur le sujet, largement en deça de la pratique internationale ; seules 21 des sociétés prises en comptes, soit 37 %, ont soumis leur système de rémunération à un vote consultatif de l'assemblée générale. Dans le même temps, moins de la moitié des entreprises suisses publient le rapport précis entre salaire fixe et variable des cadres supérieurs.

Références et sources

  1. Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte : aucun texte n’a été fourni pour les références nommées ethos

Sources

    Page
  • Page Suisse de Wikinews « Suisse »
  • de Wikinews.