Suisse : les petits actionnaires d'UBS seraient prêts à porter plainte contre les anciens dirigeants de la banque

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Office building Kaiserstrasse Offenbach.jpg
Voir aussi


Ensemble des articles sur le sujet
Voir aussi UBS sur


31 août 2010. – L'association Actares, qui soutient les actionnaires de plusieurs grandes sociétés, a indiqué avoir reçu le soutien d'une « petite centaine » d'actionnaires d'UBS dans l'optique d'une action civile contre les anciens dirigeants de la banque suisse. Cette plainte ne pourra cependant être déposée qu'avec l'appui d'un investisseur afin de couvrir les frais liés à une telle démarche.

L'association suisse, alliée pour l'occasion avec la société belge Deminor, s'était donné jusqu'au 15 août pour réunir un nombre suffisant d'actionnaires prêts à partager les frais liés au dépôt de la plainte ; les deux organisations se donnent encore quelques semaines pour trouver au moins un investisseur institutionnel ou un actionnaire d'importance prêt à les rejoindre. Faute de ce support, les prétentions devraient être abandonnées, d'autant plus que le délai de prescription pour les années 2008 et 2009 tombe au 15 octobre 2010; passé cette date, seuls les faits relatifs à l'année 2007, pour laquelle l'assemblée générale de la banque avait refusé la décharge des administrateurs, pourront faire l'objet d'une plainte.

Avant de se lancer dans un procès, les deux associations indiquent cependant vouloir encore tenter de convaincre le conseil d'administration d'UBS de prendre directement des mesures contre les deux anciens présidents Marcel Ospel et Peter Kurer, accusés d'être directement responsables de la perte de plus de 20 milliards de francs lors de la crise des subprimes de 2008.

Voir aussi

Sources



    Page
  • Page Suisse de Wikinews « Suisse »
  • de Wikinews.