Suisse : les Journées du Patrimoine ont attiré près de 50 000 personnes dans le pays

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
La tombe de Jean Calvin faisait partie des curiosités au cimetière des Rois à Genève.

13 septembre 2010. – Les 17e Journées européennes du patrimoine ont attiré pendant ce week-end près de 50 000 visiteurs en Suisse. Le thème des « Cycles de vie » était décliné sur plus de 800 manifestations réparties sur 245 sites.

Les différents lieux mis en valeur cette année, reflétaient le cours du temps et de la vie : maternités, crèches, écoles, hôtels de ville, palais de justice, hôpitaux, cliniques, cimetières, tumulus, et nécropoles ont ainsi été ouverts au public pendant deux jours. Le cycle de vie des bâtiments, telles que des usines désaffectées qui deviennent des logements ou des musées, ont pu également être visitées.

Parmi les lieux ayant le plus attiré l'attention des visiteurs, les organisateurs de la manifestation ont relevé le cimetière des Rois à Genève, la chapelle du Séminaire à Porrentruy ou encore les anciens abattoirs de La Chaux-de-Fonds et de Fribourg. D'autres sites ont également connu une forte affluence, tels que le pavillon de vigne à La Neuveville, l'abbaye de St-Maurice ou encore le chantier naval de la Compagnie générale de navigation sur le lac Léman à Lausanne.

Chargé d'organiser et de coordonner le volet suisse de cette manifestation européenne, le Centre national d'information pour la conservation des biens culturels (NIKE) a souligné que « l'intérêt du public pour les Journées du patrimoine est un signe positif à l’encontre de la conservation et de la richesse et diversité de notre héritage culturel ». Il a cependant rappelé que cet héritage demande des moyens financiers et « ne saurait être sacrifiée sur l'autel des restrictions budgétaires ».

L'année prochaine, la manifestation de déroulera les 10 et 11 septembre et aura pour thème : « Patrimoine insolite ou un monde sous nos pieds ».

Sources



    Page
  • Page Suisse de Wikinews « Suisse »
  • de Wikinews.