Suisse : le catamaran l'Hydroptère.ch a été baptisé lundi

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le nouveau catamaran est une version améliorée de l'Hydroptère de 1994.

24 août 2010. – Ce lundi, le nouveau catamaran nommé « l'Hydroptère.ch » a été dévoilé sur les chantiers de l'entreprise Décision SA, à Écublens. Ce prototype sera prochainement mis à l'eau sur le lac Léman où il servira de laboratoire dans le but d'une future version « maxi » destinée à battre le record du tour du monde en 40 jours.

Ce nouveau prototype mesure 10,85 m de long, pour 10,4 de large. Il consiste en une version améliorée de l'Hydroptère, trimaran de 60 pieds datant de 1994, qui avait battu en 2009 le record absolu de vitesse sur l'eau à 51,36 nœuds (95 km/h) sur 500 mètres et 93 km/h sur un mile nautique dans la rade d'Hyères. Ces vitesses extrêmes sont obtenues grâce à des ailerons appelés « foils » situés sous les flotteurs qui impriment une poussée verticale au voilier dès qu'il atteint une certaine vitesse, lui permettant de diminuer considérablement sa traînée en volant au-dessus de l'eau.

Par rapport à son aîné, cette nouvelle version a été améliorée par petit temps : redevenu un simple catamaran lorsque le vent n'est pas suffisant, l'Hydroptère.ch pourra ainsi naviguer par tous les temps à grande vitesse. En attendant la version finale, trois fois plus grande que ce nouveau modèle et prévue d'ici à trois ans, ce nouvel engin, construit en collaboration avec l'EPFL, est un véritable « bateau-laboratoire », selon l'expression du responsable recherche et développement du projet : il est en effet bardé de capteurs qui vont permettre une analyse détaillés de son comportement sur l'eau ; il est également prévu pour pouvoir être réglé directement pendant la navigation, permettant ainsi d'avoir la meilleure configuration possible pour chaque situation de vent.

Son capitaine, le marin français Alain Thébault, l'a baptisé lundi en compagnie du président de l'EPFL Patrick Aebischer. Les deux hommes ont brisé la traditionnelle bouteille de champagne avant de pouvoir débuter les essais sur le lac d'ici quelques jours.

Sources



    Page
  • Page Suisse de Wikinews « Suisse »
  • de Wikinews.