Suisse : la dernière phase d'extension du siège de l'OMC à Genève va débuter

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le centre William Rappard se verra augmenté d'un nouveau bâtiment.

27 mai 2010. – Dans un communiqué publié mercredi[1], le Conseil fédéral suisse a informé de sa volonté de débloquer un montant de 50 millions de francs pour la troisième et dernière étape des travaux d'extension du siège de l'Organisation mondiale du commerce (OMC) situé à Genève. Cette dernière phase consiste en la construction d'un nouveau bâtiment de 300 places de travail devant en particulier accueillir le service informatique et la nouvelle cafétéria de l'organisation et devrait être terminée en 2012.

Le gouvernement fédéral a ainsi transmis au Parlement un message dans lequel il demande d'attribuer pour ces travaux un prêt de 40 millions sans intérêts pendant 50 ans, les 10 millions restants devant être investis à fonds perdus. Ces montants s'ajouteront aux prêts de 20 millions et aux contributions de 45 millions de francs accordés pour la réalisation des deux premières phases et s'inscrivent dans le cadre d'un accord signé entre la Confédération et l'OMC en 2008 portant sur la rénovation, la densification et l'extension du centre William Rappard, permettant ainsi à l'organisation d'y regrouper l'ensemble de ses activités.

Lors de la préparation de la seconde phase de travaux en 2009, un référendum avait été lancé par l'extrême gauche du canton de Genève contre ce projet d'agrandissement qui avait alors été soutenu par plus de 60 % des votants. La troisième et dernière étape des travaux consistera dans la réalisation d'un bâtiment de 300 places de travail, de l'imprimerie, de la bibliothèque et du service informatique de l'organisation, d'une nouvelle cafétéria et enfin d'un parking souterrain de 200 places.

Notes et références

  1. Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte ; aucun texte n’a été fourni pour les références nommées admin

Sources



    Page
  • Page Suisse de Wikinews « Suisse »
  • de Wikinews.