Suisse : l'hôtellerie a connu une bonne année 2010 malgré le franc fort

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Les villes, comme ici Lucerne, ont tiré leur épingle du jeu

23 février 2011. – Selon le rapport final publié mardi par Suisse Tourisme[1], l'année 2010 en Suisse a été plutôt bénéfique pour l'industrie suisse du tourisme. Le nombre de nuitées a en effet augmenté de 1,7 % en une année, et ceci malgré la cherté du franc suisse. L'association faîtière de la branche prévoit cependant un recul de 2 % à 3 % pour l'année 2011, principalement à cause de la situation sur le marché des changes.

Une année après avoir enregistré un recul de 4,7 %, Suisse Tourisme a donc annoncé de bons résultats avec une progression en rythme annuel de 1,7 %, soit 36,2 millions, des nuitées hôtelières. Le nombre de touriste helvétiques s'établit à 15,8 millions (en augmentation de 2,2 %), alors que les visiteurs étrangers représentent 20,4 millions (+1,4 %). Les principales augmentations se sont faites observer chez les visiteurs chinois (+ 48,8 %) et indiens (+ 21,1 %). À l'inverse, le nombre de visiteurs en provenance des principaux marchés de la zone euro (l'Allemagne, la France, l'Italie, les Pays-Bas et la Belgique a chuté de 4,3 %.

Autre fait mis en avant par cette étude, le tourisme de loisirs a fortement diminué en 2010. C'est en particulier le cas dans les cantons du canton du Tessin (- 4,6 %), du Valais (- 2,9 %) et des Grisons (- 1,3 %). De même, la durée des vacances passées en Suisse ne cesse de diminuer : elle est ainsi passée de 2,9 à 2,2 jours en moyenne pendant les 20 dernières années. Le tourisme d'affaires est en revanche en augmentation : les villes de congrès ont ainsi vu leurs nuitées augmenter de 6 %.

Selon les professionnels de la branche, la force du franc suisse devrait se faire sentir lors de l'année 2011. Suisse Tourisme s'attend en effet à une baisse de 2 à 3 % des nuitées. Le tourisme de loisir pourrait même reculer de près de 5 %. Afin de contrer cette baisse, la Confédération a décidé la semaine dernière d'allouer à la promotion touristique un montant supplémentaire de 24 millions de francs pour les deux prochaines années.

Références

  1. Communiqué de presse : ((fr)) « Tourisme suisse: bonne compétitivité en 2010, importants défis pour les mois à venir. ». Suisse Tourisme, 22 février 2011.

Sources



    Page
  • Page Suisse de Wikinews « Suisse »
  • de Wikinews.