Suisse : des vandales ont cambriolé une église à Genève

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Un ciboire tel que celui ayant été dérobé.

15 mai 2010. – Jeudi, jour de l'Ascension, l'église catholique de Saint-François-de-Sales, située dans le quartier de Plainpalais, à Genève, a été cambriolée. Les voleurs ont forcé les troncs et emporté des ostensoirs et des ciboires. Selon la police, il ne s'agit que d'un cambriolage avec effraction, et non d'une profanation, aucun message n'ayant été laissé.

La porte de la sacristie a été forcée vers 8 heures 30 du matin. D'après le curé de la paroisse, les malfaiteurs savaient quand agir, les Frères de la congrégation ayant terminé une célébration matinale peu de temps avant. Les voleurs ont ensuite renversé le Tabernacle et les hosties, puis ont jeté le matériel liturgique et les ornements au sol avant de s'enfuir avec le contenu des troncs et les ostensoirs et ciboires qui avaient déjà été volés une année auparavant et retrouvés récemment. La police fait état de plusieurs autres cambriolages touchant aussi bien des habitations que des commerces signalés pendant la même période dans le quartier.

Dans un communiqué de presse, plusieurs autorités ecclésiastiques, dont l'évêque auxiliaire de Genève, dénoncent pour leur part des actes de profanation en augmentation contre les chrétiens. De fait, il y a quelques mois, c'est une église de Chêne-Bourg qui avait été profanée par des inscriptions et des dessins obscènes.

Sources



    Page
  • Page Suisse de Wikinews « Suisse »
  • de Wikinews.