« France : lancement du « Ségur de la santé » » : différence entre les versions

Aller à la navigation Aller à la recherche
aucun résumé des modifications
Aucun résumé des modifications
Aucun résumé des modifications
Avant le début de la pandémie de COVID-19, le personnel hospitalier manifestait depuis plusieurs mois pour diverses revendications, mais qui n'avaient pas trouver l'écoute du gouvernement d'{{w|Édouard Philippe}}.
 
Ces derniers jours, Emmanuel Macron a reconnu que le gouvernement {{citation|a sans doute fait une erreur}} dans sa politique en matière de santé. Et que la réforme entreprise en 2018 {{w|Ma Santésanté 2022}} {{citation|ne portait pas assez de sens}}. En visite à l'{{W|Hôpital de la Salpêtrière|hôpital de la Pitié-Salpêtrière}}, le chef de l'État français avait promis des revalorisations salariales au personnel.
 
== Sources ==

Menu de navigation