Différences entre versions de « Centrafrique : deux soldats français tués »

Sauter à la navigation Sauter à la recherche
m
aucun résumé de modification
m
m
{{Date|11 décembre 2013}}
Le {{w|Palais de l'Élysée}} annonce la mort de deux soldats français, tués dans la nuit de lundi à mardi dans la capitale du pays, {{w|Bangui}}. Il s'agit des premiers soldats français à perdre la vie dans l'{{w|opération Sangaris}} déclenchée jeudi dernier.
 
Les soldats de 1{{ère}} classe Nicolas Vokaer et Antoine Le Quinio, âgés de 22 et 23 ans, appartenaient au [[w:8e régiment de parachutistes d'infanterie de marine|8{{e}} régiment de parachutistes d'infanterie de marine]], basé à Castres (Tarn). C'est lors d'un échange de tirs {{Citation|à très courte distance}} qu'ils ont été tués, indique le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian.

Menu de navigation