Différences entre versions de « Championnat du monde d'échecs : nouvelle nulle à la deuxième ronde »

Sauter à la navigation Sauter à la recherche
m
reformulation
m (plus précis)
m (reformulation)
[[Fichier:Magnus Carlsen (2012).jpg|vignette|Le norvégien Magnus Carlsen]]
{{Date|10 novembre 2013}}
Après avoir fait [[w:Nulle (échecs)|nulle]] en 16 coups à la première ronde, le [[w:Championnat du monde d'échecs 2013|Championnat du monde d'échecs]] voit sa deuxième ronde se terminer sur le même résultat, cette fois après 25 coups. Contre '''1.e4''' joué par le champion en titre [[w:Viswanathan Anand|Viswanathan Anand]] avec les Blancs, [[w:Magnus Carlsen|Magnus Carlsen]] opte pour une [[w:Défense Caro-Kann|défense Caro-Kann]] ce qui est une légère surprise car il joue peu cette ouverture : la dernière fois remonte à [[w:2011 aux échecs|2011]]. Anand en a au contraire une certaine expérience de cette ouverture, l'ayant jouée il y a peu de temps dans une partie victorieuse contre le champion chinois [[w:Ding Liren|Ding Liren]]. Carlsen sort de la variante classique par '''7... e6'''. Anand, à la différence de sa partie contre Ding, choisit au 14{{e}} coup de jouer un grand [[w:roque (échecs)|roque]].
 
Après le 17{{e}} coup, les pendules indiquent 1h34 pour l'indien et 1h41 pour le norvégien, ce qui montre qu'ils n'ont réfléchi que peu de temps et se trouvent encore dans leurs préparations. Après l'échange des cavaliers, Anand propose l'échange des dames, accepté par Carlsen ce qui provoque la surprise des commentateurs : ils s'attendaient à ce que Carlsen poursuive la pression exercée par cette pièce. Anand réussit ensuite à obtenir la répétition de coups entrainant la nulle.

Menu de navigation